Film pour vitrage - l'astuce économie d'énergie

Mis à jour : 13 sept. 2019

Film de sécurité, écran isolant (chaud ou froid), aspect dépoli pour préserver l'intimité ou tout simplement film décoratif, le film pour vitrage se décline en de multiples versions.

Parmi les isolants disponibles sur le marché, le film isolant est souvent mis en avant. Très pratique, bon marché, le film isolant séduit.


Efficacité des films isolants


Lorsque l’on parle d’isolant, on évoque très souvent deux chiffres : l’efficacité et le prix.

Concernant l’efficacité, le film isolant dispose très rarement d’un coefficient d’isolation aussi intéressant que les autres isolants.

Cependant le film isolant est un compromis acceptable si on souhaite avoir une protection contre le froid, la chaleur ou les U.V. En effet, il a plusieurs atouts :

- Ses propriétés translucides font de cet isolant un film qui pourra se mettre sur la quasi-totalité des vitrages.

- Le film isolant aura une action positive sur les vitrages soumis à des écarts de température qui produisent de la condensation. En effet, il évitera la formation de gouttes d’eau.

Bon à savoir : certains fabricants développent un film isolant contenant des micros bulles. Son efficacité est nettement meilleure que le film isolant classique car la présence des bulles d’air dans l’isolant augmente la barrière qui existe entre le support (la vitre) et l’intérieur de l’habitation.

Les films de protection solaire qui s’appliquent sur les vitrages sont très faciles d’installation mais sont-ils vraiment efficaces si l’on souhaite limiter les apports du soleil en été ?


Selon l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), les films de protection solaire présentent une réelle efficacité puisque certains d’entre eux permettent de diminuer les apports solaires de 50% par rapport à un vitrage nu. Mais l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie précise que ces films possèdent aussi deux inconvénients majeurs :

- ils réduisent la transmission de la lumière et risquent donc d’augmenter la consommation d’énergie liée à l’éclairages’ils peuvent diminuer les surchauffes en période estivale

- ils réduisent aussi les apports solaires passifs en saison froide qui contribuent à réchauffer les locaux


L’Ademe recommande donc d’utiliser ce type de films dans des locaux climatisés, pour réduire les consommations de froid et plutôt lorsque les besoins d’éclairage naturel sont limités.


Pour en savoir plus, Retrouvez également de nombreuses informations sur les films et vitrage pour la bâtiment auprès de notre expert Glastint sur le Salon Habitarn.



11 vues
Logo_albi-expos.png

© AS - Albi Expos