Lit mezzanine - Comment choisir ?

Lorsque la famille s'agrandit ou quand on souhaite optimiser l'espace, dans une chambre d'enfants ou d'amis, le lit mezzanine peut-être une solution. Mais comment choisir le modèle et selon quels critères ? Le Salon Habitarn vous conseille.


Il faut savoir qu'il existe deux catégories de lits surélevés : le lit mezzanine et le lit superposé. Ces deux lits ont leurs particularités. En revanche, ils sont tous les deux utilisés dans l'optique d'un gain de place. On peut transformer une chambre d'enfant en bureau. Ces lits sont faciles à installer. Leur praticité est aussi recherchée.



Le lit mezzanine : pour qui, pour quoi ?

Tout d'abord, définissons un lit mezzanine. Un lit mezzanine est un lit surélevé avec un espace dégagé en dessous.

Ils se trouvent principalement dans les chambres d'enfants. En effet, ces chambres sont des lieux de couchage mais aussi des espaces de jeux. Les adolescents mobilisent l'espace sous le couchage pour le transformer en bureau.

Bien plus que cela, ces chambres peuvent donc être modifiées avec l'âge des enfants : des jouets sous le lit mezzanine on peut y installer un bureau quand les études commencent.

Dans les chambres d'amis, l'espace sous le couchage peut là aussi devenir un bureau.


Lit superposé : pour quel usage ?

Un des avantages du lit superposé est qu'il peut loger 2 à 3 personnes dans le même mobilier. Cela est un gain de place conséquent puisque vous pouvez accueillir jusqu'à trois personnes dans un espace très réduit. Un seul lit suffit, aucun frais supplémentaire n'est donc à prévoir quand la famille s'agrandit.


Bois ou métal : quel matériau ?

Dans le commerce, vous trouverez facilement les deux matériaux. Ce qui les différencie, c'est la longévité du lit. De plus, ces matériaux ont leur propre spécificité. Le bois peut être vernis ou brut. S'il est brut, on peut le personnaliser à l'infini selon les désirs des différents enfants.

En métal, le choix des coloris est souvent plus limité (gris, rouge ou blanc). Il faut aussi savoir que les lits en métal sont un peu plus chers.


Pour finir, il est bon de rappeler quelques règles de sécurité.

  • La hauteur du couchage doit être adaptée à celle du plafond pour éviter les bleus et blessures à la tête.

  • Les barrières protectrices doivent être assez hautes pour ne pas que la personne endormie ne chute depuis son couchage.

  • Enfin, pour rappel, l'âge minimum requis est de 6 ans.


Logo_albi-expos.png

© AS - Albi Expos